Demain c’est loin

22 mars 2017

Oui demain c’est loin. Du moins ça l’a été.
Avec les évènements passés, je me suis dit que cela pouvait être une bonne idée de me « libérer » un petit peu via la photographie. Essayer de nouvelles choses. Et rencontrer la personne que je voulais tant voir depuis un certain temps déjà.

J’ai toujours été passionnée et totalement amoureuse du travail de Lili. Ce qu’elle arrive à dégager de ses filles juste en un unique cliché. Une part de féminité que je n’ai pas quotidiennement chez moi. Du moins que je n’arrive pas à percevoir. Ou seulement dans l’intimité.
J’ai voulu faire une séance test. Car je savais d’avance que j’aurais envie d’y retourner plus tard. Mais j’avais le sentiment que c’était le bon moment pour moi. Et même s’il fallait passer 12 heures dans un train de nuit et repartir dès le lendemain, ça ne me faisait pas grand-chose. Il fallait juste que j’y aille.

Malgré tout ce que l’on peut voir ou percevoir de moi, je suis la fille la moins confiante du monde. Ce n’est pas parce que certaines personnes vont se faire prendre en photo dans des tenues ou des positions suggestives, qu’elles se lèvent et se regardent tous les matins en pensant qu’elles sont les plus bonnes et merveilleuses du monde.
A la différence de vous, il m’arrive souvent de pleurer quand je me fixe. Car je ne sais pas à qui je ressemble et car j’aurais perpétuellement des doutes sur ce que je suis vraiment.  
La photothérapie est un excellent moyen pour reprendre confiance en soi. Et même si je ne connaissais Lili qu’à travers ses œuvres, au fond de moi je savais que cette rencontre allait changer quelque chose. Et ce fut le cas.


Je dois avouer que la séance a été assez éprouvante. Poser comme une « femme », avec une gestuelle bien précise, que je n’effectue jamais en temps normal, a été très compliqué pour moi. Je me sentais abimée, comme si quelque chose clochait en moi. Comme si je n’étais pas une « fille normale ». Toutes les filles dans ses séances sont tellement belles et ont l’air tellement décomplexées que je trouvais que je n’avais pas ma place parmi le travail de Lili. Mais elle a su trouvé les mots pour m’apaiser, pour m’aiguiller, me guider et au fil des minutes, ça allait beaucoup mieux.

Je ne la remercierai jamais assez pour tout ce qu’elle m’a apporté ce jour-là. J’ai rencontré une personne adorable. Comme il en manque dans mon entourage. Une personne à l’écoute et, avec une vibe positive qui fait du bien au cœur. Il n’y avait pas vraiment de thème précis pour cette séance, je voulais principalement être dehors. Et les montagnes de Lili étaient parfaites pour l’occasion. Peut-être un esprit « The Revenant » qui trottait dans ma tête, une espèce de renaissance qui allait aboutir après cette séance. Vous noterez également que Migos m’a plagié sur les costumes. Toute son inspiration vient de là.


Je conclurai en disant MERCI LILI. Merci à toi. Merci de m’avoir redonné un peu de boost après les mois sombres qui me dévoraient l’esprit jusqu’à maintenant. Merci d’être toi. Merci également à Poley également pour la séance photo lingerie en noir et blanc. Merci d’être la femme que tu es. Merci de m’avoir fait confiance pour ce beau projet. Merci pour tout. Je sais que ma mère aurait été très fière de ces photos. Et c’est avec plaisir que je reviendrai pour une nouvelle séance printanière à tes côtés Lili et pour découvrir d’avantage ta belle région.
Je vous la conseille à tous. Si j’en parle avec les larmes aux yeux ce n’est pas pour rien.
Croyez-moi.

(Retrouvez l’intégralité des photos sur ma page facebook)

lilieyesphotography.tumblr.com/
Instagram

* * *

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply