Eponym Creation

eponym
La maladie me guette. Mon nez commence à morver. Mes fringues adorées étant pour l’instant enfermées dans des cartons je rêve d’un bon pull/sweat bien foufoure. Comme le sweat de la petite marque Eponym Creation. Ayant eu écho que la demoiselle était rémoise, j’ai voulu en savoir plus sur le sujet….
1469987_545282728899573_1606968332_n
1) Qui se cache derrière « EPONYM » ? Qui es-tu ?
une fille qui est passionnée de mode, et là je parle du produit mode, de coupe et de matière, du vrai travail qu’il y a derrière le côté un peu superficiel…Mon envie n’est pas de révolutionner le monde de la mode ( pap et mariée) mais juste de faire des vêtements confortables, qui mettent en valeur tout en gardant mon univers. Eponym c’est une femme simple, sauvage, rock, nature, une fille sans prise de tête. Une femme que l’on croise dans la rue. Passionnée, curieuse, un bourreau de travail, anxieuse, pas du tout confiante, exclusive, sensible, et aussi un peu la femme eponym…
 
2) Quand as-tu voulu te lancer dans la création ta marque ? Et pourquoi ?
La marque était dans ma tête depuis longtemps, il suffisait juste d’attendre le bon moment ! Concrètement, Eponym est née il y a presque un an, le 1er octobre 2013. Après avoir quitté mon ancien job de responsable de boutique, finalement c’était un mal pour un bien ! Et pourquoi? parce que c’était le moment de se lancer, et aussi parce que je sentais qu’à Reims il manquait quelque chose dans l’univers de la mariée, j’entendais des amies et clientes se plaindre de ne trouver que des choses très classiques et de devoir aller sur Paris. De plus, j’avais envie de créer une atmosphère intimiste et détendue, cela collé avec les futures mariées.
 
9202eb_6357d5eddd6d4828adc826cf7735795c.jpg_srz_p_982_508_75_22_0.50_1.20_0.00_jpg_srz
3) Tes vêtements dégagent un style très bohème et à la fois très classe ! Quelles sont tes sources d’inspirations ? Les blogueuses aux allures sauvages tels que Margaux Lonnberg par exemple ou encore via la musique ?
Je ne m’inspire pas du tout des blogueuses ! elles sont intéressantes parce qu’elles sont le reflet de ce qui se portent chaque saison, des coupes, matières, détails qui accrochent mais c’est tout. Mes sources d’inspirations sont les gens dans la rue, et chaque nouvelle rencontre avec une future mariée ! c’est pour ça que j’adore ce concept de robe de mariée sur mesure, et sur RDV, on construit la robe à 2, et c’est ça qui est intéressant, réussir à comprendre ce que l’autre veux et la faire se sentir belle. Il y aussi l’Art, j’adore ça ! je ne fais presque plus d’expos, depuis j’ai ré-emménagé à Reims il y 3 ans mais à Paris j’adorais ça !
 
4) Quelles matières utilises-tu pour tes vêtements ?
De façon générale, j’aime les matières mates et brutes. Pour les mariées: du crepe, de la dentelle, de la gaze, du cuir Pour le pap: surtout la dentelle et le cuir, j’adore aussi travailler la maille, ma préférée le jersey bourrette ( jersey ajourée qui donne l’impression de boulocher un peu) et la laine bouillie. J’essaie au maximum d’ utiliser des matières naturelles, made in France si possible.
131827-348e614cdf80484aaef29c915db30602
5) Je ne connais pas beaucoup de créateurs/créatrices de vêtements issus de la région. Est-ce une bonne chose du coup d’être « la seule » dans ce marché ?
Je ne pense pas que ce soit une chance, ni un handicap… je considère qu’avec internet maintenant ça n’a plus vraiment d’importance…
 
6) Arrives-tu à en vivre ou ce n’est qu’un hobby pour l’instant ?
Eponym est une vraie entreprise depuis un an, elle est donc ma seule et unique activité, les débuts sont difficiles mais elle est viable depuis 3 ou 4 mois je dirais. Comme toute nouvelle entreprise, il y a des embuches, il faut s’accrocher et ne pas se décourager.
10671346_696118773815967_7207129783810495298_n
 
10521177_703221296439048_3415948673151826375_n
7) Rencontres-tu des barrières pour faire connaître ta marque ? Notamment au niveau de la distribution, du partenariat, etc.…
Aucunes barrières, si il n’y a pas beaucoup de communication dans la région, c’est que je n’ai pas pris le temps de m’en occuper ou que les formules que l’on m’a proposé ne me convenez pas.
 
8) Que peut-on te souhaiter à l’avenir?
Peut-être créer une boutique-atelier
9202eb_eeb90041ea1c496b99930da78a59a7c2.jpg_srz_p_737_617_75_22_0.50_1.20_0.00_jpg_srz
Retrouvez Mélanie sur sa page Facebook ou sur instagram : @meleponym
Sans titre

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.