MAXENSS

Bonjour les biquets.
Alors oui il y a eu un grand moment d’absence de ma part ces derniers temps… Mais je vous expliquerai tout ceci dans un article que je publierai demain ou mardi à voir !
En attendant, je me suis interrogée sur la vie d’un youtuber car personnellement, je vois beaucoup de vidéos humoristiques défilées sur Youtube et je ne comprends pas totalement cette frénésie autour de ça. Beaucoup d’entre elles se ressemblent et abordent les mêmes sujets et du coup, je trouve que l’on se noie vite dans un océan de simili-comédiens pas toujours très drôle à mon goût.
Mais il y en a un qui a réussi à me faire rire dernièrement et qui a fait le « buzz » avec sa « chanson de la démonétisation ». Il s’agit de Maxenss. Et vu que le jeune homme a l’air plutôt cool, il a bien voulu répondre à certaines de mes questions.

 

1) Bon Maxenss, avant tout, qui es-tu ?
Je m’appelle Maxence en réalité. Maxenss c’est mon pseudo. Je suis un jeune homme de 21 ans et j’ai actuellement des cheveux longs. Ça dépend des périodes.

2) Personnellement, je t’ai connu grâce à ta vidéo « La chanson de la démonétisation » mais tu en a fait beaucoup d’autres toujours sur un ton très humoristique. Te sers de tu de ça pour éveiller un rêve d’être comédien comme beaucoup de youtubers ou est-ce juste pour le kiff de faire marrer les gens ?
Je dissocie la profession et l’univers YouTube. Faire des vidéos ça a toujours été pour moi un passe-temps comme aller taper dans une balle avec ses copains. Ben moi c’était filmer des trucs nuls depuis que je suis tout petit. J’ai toujours fonctionné sur ce créneau et c’est toujours le cas à l’heure actuelle. Ça explique pourquoi je n’ai pas une cadence de sortie régulière, c’est beaucoup plus spontané, selon mes envies. « La chanson de la démonétisation » par exemple c’était clairement de ce style là, ce n’est jamais forcé, réfléchi.

3) Qu’est-ce qui te plaît dans la réalisation de tes vidéos ? Que cherches-tu à mettre en avant ?
Essayer de montrer des choses que les gens n’ont pas l’habitude de voir. C’est une démarche humaine et sociale commune, on a tous ce sentiment de vouloir se démarquer, faire différent. Et j’ai l’impression que c’est ma démarche globalement, aussi simplement que ça. Mais en général je ne m’en rends compte qu’à la fin, quand je réalise mes vidéos c’est jamais un travail qui a été au préalable écrit. C’est improvisé sur le moment, à l’intuition.

 

Processed with VSCO with kk2 preset

 

4) Suivais-tu d’autres youtubers avant de te lancer dans cette aventure ou as-tu décidé d’essayer d’apporter ta propre pâte ?
Je suis quelques YouTubers, mais je regarde peu souvent YouTube. J’aime énormément fouiner, aller chercher des créateurs peu connus, amateurs, souvent des gosses qui au final font des vidéos pas folles mais je ne sais pas pourquoi j’aime les regarder. C’est ça pour moi l’esprit YouTube. Ça me rappelle l’insouciance qu’on avait à cet âge là et ce besoin de bien faire les choses et de se faire remarquer. Je ne suis pas trop fan de l’aspect « usine » de YouTube et des nouveaux contenus simplistes et vides d’intérêt qui pullulent de plus en plus. Deux, trois vidéos par semaines, qui seront oubliées directement à la fin de la lecture et qui ne viendront au final qu’encombrer les serveurs de Google. C’est aussi pour ça que je prends souvent plaisir à les parodier. Ca en revient à dire la même chose qu’à ma réponse précédente, mais j’ai toujours cherché à faire des trucs différents de ce qu’on pouvait trouver sur la plateforme. Avec ma « patte » du coup.

5) Pour les filles, les chaînes youtube restent principalement cantonnées aux posts « beauté » et pour les mecs, cela reste très encré « gaming » ou « humour ». Que faut-il faire d’après toi pour se démarquer des autres ? Que penses-tu d’ailleurs de toute cette frénésie autour de ces chaînes ?
Être original, c’est tout. Et si tu fais comme tous les autres, je pense qu’il s’agit d’avoir une personnalité forte et une bonne qualité de production. En soit c’est pas mauvais, il faut de tout sur YouTube, et si ça plait à un public, tant mieux. La réelle frénésie que je trouve étrange et presque malsaine c’est la starification des créateurs YouTube. J’aime pas la tourne « télé-réalité » que ça prend parfois. 

6) Raconte-nous une journée type de youtuber ? A part passer ses journées au pieu ou à se filmer en train de chanter dans sa piole, il se passe quoi ? J (cf : snapchat)
Forcément quand tu es YouTuber, tes pensées, tes discussions, tes délires s’orientent beaucoup autour de la chose. Tu es obligé d’y penser ou d’en parler d’une quelconque manière au moins une fois dans la journée. Mais sinon c’est pas bien différent d’une autre journée de monsieur tout le monde, ça reste tout à fait conventionnel.

maxence-4

7) Niveau réalisation, de qui t’entoures-tu pour tes vidéos ? D’où te vient l’inspiration de tes textes ?
Comme je le répondais plus tôt je réalise seul, et je ne sais même pas si le terme « réaliser » est juste tant je prends ça au feeling et à l’improviste. Quand j’ai besoin de mains pour tenir la caméra je fais appel à des amis, sinon je préfère rester seul. Concernant les textes l’inspiration est vraiment spontanée, j’ai comme un déclic dans ma tête et je me dis « tiens ça pourrait être drôle ça ! ». À l’étape de la rédaction c’est une sorte de mélange entre souvenirs, expériences personnelles, recherches internet et imagination.

8) Penses-tu à l’avenir être capable de vivre de ça ?
Je ne me pose pas la question, à vrai dire je ne me suis jamais attendu à faire tel buzz avec ma « fameuse » vidéo à insultes. Ca m’a fait rentrer complètement dans un délire que je n’avais même pas envisagé à la base. Maintenant je me retrouve à écrire d’autres chansons, faire des collabs, penser à un album… Du coup » comment envisager l’avenir ? » « Est-ce que je peux vivre de mes vidéos ? » Franchement je préfère ne pas me poser la question.

9) Un petit mot pour ceux qui ne te connaissent pas ?
Abonne toi stp je rends.

 

Processed with VSCO with g3 preset

Processed with VSCO with kk2 preset

Retrouvez Maxenss sur sa chaîne Youtube ou encore Facebook et Tumblr

 

1 Comment

  1. Acp 5 décembre 2017 at 14 h 57 min

    Maxenss a du génie. C’est cool de l’avoir interviewé, par contre faudrait voir à se relire avant de poster, il y a des fautes d’accords à peu près partout, c’est dommage, ça gêne un peu la lecture.

    Reply

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.