SHOOT MY SOUND #12

« Exercice difficile de se définir, choisir des titres à partager et à commenter…
Sur Rouen, je participe, j’organise ou j’anime de nombreuses soirées depuis une quinzaine d’années. J’ai commencé par l’organisation de concerts avant d’ajouter des prestations de ‘pousse-disques’ à l’Emporium, au Shari Vari puis au 3 Pièces.
En synthèse, mon univers musical est plutôt rock à tendance sombre et froide.
Un peu schizophrène, j’interviens sous différents surnoms SebPetit, Berb! et Sebastian Erik Klein. Ma sélection musicale confirmera cet état…
Voici une sélection fournie de titres, je te laisse faire ton choix! Il n’y a pas de raison que je ne partage pas ce challenge de sélectionner quelques titres pour ton blog! »

Joy Division – Digital

Le son de ce groupe est reconnaissable entre tous et continue à influencer de nombreux groupes actuels. En dj set, que ce soit ce morceau ou Transmission, She’s lost control, Disorder,… l’ambiance devient électrique et il se passe quelque chose. Une de mes références et la base de mon univers musical.

The Soft Moon – Die Life

Le son froid et sombre que j’affectionne! très bons disques et des lives épileptiques (avec des jeux de lumières stroboscopique) et intenses à chaque fois. Un concert de Soft Moon est une expérience sensorielle et une transe vers les ténèbres, épileptique s’abstenir!

Guerre Froide – Demain Berlin

Très fan du mouvement des Jeunes Gens Mödernes, Guerre Froide avec Stinky Toys, Marquis de Sade et Charles de Goal sont des groupes qui me fascinent par leurs esthétismes musicaux et graphiques, et la qualité de leurs textes. Le groupe continue à publier des albums et un prochain est attendu pour fin 2016, début 2017. Hâte de les faire revenir jouer à Rouen pour présenter ses nouveaux titres!

Fad Gadget – Ladyshave

J’ai découvert (grâce à Youtube) tardivement les lives de ce groupe anglais indus/new wave, et les performances du chanteur Frank Tovey complètement hallucinantes et démentes. J’ai également le goût des lives à l’ambiance malsaine et dérangeante, qu’il se passe quelque chose sur scène hors des normes et cadres établis.

Taxi Girl – Cherchez le garçon

Le tube français à la limite du kitschissime mais qui est le morceau par excellence de pop (variété?) froide et désespérée. Le hit pour faire danser sur le dancefloor. Daniel Darc est l’une de mes icônes rock.

Orchestre Rouge – Speakrine

Que dire de plus qu’une des nombreuses bio : « Après avoir lutté contre le fascisme en Espagne, l’américain Théo Hakola d’ascendance finnoise et suédoise s’installe à Paris en 1978 où il fonde Orchestre Rouge en 1981. Un nom de groupe audacieux pour un citoyen à la bannière étoilée puisque l’organisation Orchestre Rouge était un réseau de résistance communiste créé par l’URSS en Europe pendant la seconde guerre mondiale. Côté musique, c’est dans un style s’inspirant de Joy Division et des new-yorkais Television que le premier album est conçu à Manchester par Martin Hannett l’ingénieur du son du label Factory. » Encore un groupe avec une présence énorme sur scène.

Siouxsie And The Banshees – Slowdive

Un autre groupe avec un son propre et sa chanteuses charismatique. Siouxsie And The Banshees, une musique novatrice et pleine d’expérimentations. Ce morceau expérimental très riche a justement été qualifié de « a violin-colored dance beat number with a catchy melodic hook ». Le NME a conclu sa chronique de l’album A Kiss In The Dreamhouse par « This music will take your breath away. » Tout est dit et en anglais dans le texte.

Einstürzende Neubauten – Feurio (turen offnen)

Groupe au nom imprononçable et une musique industrielle avec des sons concrets provenant d’objets et d’outils : des scies circulaires, des scies à métaux, des perceuses, des tôles comme percussion ou des marteau-piqueurs,… Malgré ces sons concrets et cette musique nihiliste, ce titre a une place particulière dans mes dj sets et parle aux publics goths, rock et électro.

Neu! – Lila Engel

Neu! l’un des principaux groupes allemands de la scène Krautrock qui ont influencé les Sex Pistols, David Bowie, Stereolab, Joy Division, Gary Numan, Ultravox, Simple Minds ainsi que la scène de musique électronique. Leur son mélange le punk et la musique répétitive et industrielle, influences que l’on peut retrouver dans des groupes actuels comme Radiohead, The Soft Moon, Suuns, Beak>, Camera,… Ce titre Lila Engel est un pur morceau psychotique où on peut entendre une voix d’homme aigue et geignarde chantonne très faux sur une rythmique déchaînée qui une nouvelle fois peut amener à la transe.

DAF – Der Mussolini

Deutsch-Amerikanische Freundschaft (en français Amitié germano-américaine), ou D.A.F., est un duo fondé en 1978 à Düsseldorf. Encore un groupe allemand dans cette sélection! Mon pseudo Sebastian Erik Klein vient du constat que je passe de nombreux groupes/titres de ce pays. « Une musique dansante sans être pop, minimale sans être vide, cynique et puissante. »

Grauzone – Eisbaer

Last but not least. 1980, en Suisse, influencé par Joy Division, Grauzone fait émerger l’électro industrielle au milieu de rien. Ce groupe est mené par le jeune Stephane Eicher (Déjeuner en Paix et de Pas d’ami comme toi) et son frère Martin. Le titre Eisbaer (Ours Polaire en allemand) est un « hymne punk et générationnel » qui reste indémodable encore aujourd’hui.
Ich möchte ein Eisbär sein im kalten Polar / dann müßte ich nicht mehr schrei’n /alles wär’ so klar.

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.