SHOOT MY SOUND #4

Pire Mastaa, porte-étendard de Chalet-Tunisie, distributeur de syllabes.

ALKPOTE – CE N’EST QUE MOI (2008, L’EMPEREUR)

 « Ce n’est que moi » ou l’art d’extraire le côté sombre d’un morceau qui ne l’est pas du tout. Zekwe Ramos (Rappeur / Beatmaker, à surveiller…) a fait cette prod monstre, à partir d’un sample de Pauline Julien qui reprenait du Anne Sylvestre (repris aussi par Koma de ScredConnexion au passage) . Et Alk, largement à la hauteur avec son flow tranchant, dont l’intensité augmente au fur & à mesure, qui fait un jeu de mot sur son blaze tout le long du ceau-mor. Tuerie.


B-DUB – I’M LOST (2009, RUFF & RUGGED)

Parfois on me demande ce que j’écoute, en voilà un exemple. J’adore les mecs en indé et les amateurs qui font ça super propre, comme B-Dub. Je respecte à mort son débit. Le mec est un tueur mais fait moins de vues que moi (ses clips sont cheap, dommage). « I’m lost » est mon préféré parmi ses sons : sample super sombre (dont je tairai le nom), beat lourd et bien rythmé (proche du style trap) et le mc super efficace, flow & textes compris (très bon refrain). Ce qui me fait kiffer c’est que ce morceau sonne Memphis alors que le gars vient de Floride. Lourd.

 

BIG HAWK / BIG CEASE / KYLE LEE – I’D RATHER BANG SCREW (2006)

Ce son est trop bien fait. Je veux dire, chaque composante du morceau est terrible : La reprise de Bootsie (samplé notamment par Tupac & Eazy-E), le style Houston de la prod, les flow super fluides, le refrain chanté et l’ambiance chill. Ce morceau est un des derniers de Big Hawk (†01/05/06) et le clip a été fait après sa mort(le seul passage où il apparaît est une session studio). Il prônait la non-violence et cela se ressent dans « I’d rather bang screw », la track est vraiment posée et mélodieuse. Excellent.

 

LIL CORB – RUN YO MOUTH (1994, KILLER FROM THE NORTH SIDE)

J’ai sélectionné ce son pour tous ceux qui croient que le débit ternaire (ce que vous appelez les flows « mitraillette ») a été inventé en 2012… Voilà des traces presque préhistoriques (1994) de ce flow sur support cassette, dont l’origine a été située à Memphis ! Tous les éléments de ce morceau sont devenus des codes de la trap : le flow ternaire (triolet, « charlestone »…) le BPM lent (65BPM ici) et la mélodie à base de 3-4 notes répétées chaque temps. Tout les trappeurs, Lil Corb nous regarde depuis le ciel (†01/04/14) et rigole… À écouter aussi : toute la scène Memphis underground. Édifiant.

 

SKEPTA / YOUNG LORD – IT AIN’T SAFE (2014)

Un peu de rap anglais pour finir : Skepta. Je l’ai découvert il y a peu malgré qu’il cartonne depuis des années avec son grime. J’ai apprécié la couleur générale du morceau : la prod et les flow / intonations des couplets à la 80s-90s. Ce qui m’a fait accrocher visuellement c’est les styles vestimentaires des protagonistes : survets Nike classiques, casquettes, baskets capuches, tout le monde en noir ; on sent l’influence Tottenham, on dirait des hooligans ! À noter que c’est Skepta lui-même qui a fait la prod. Constructif.


Pire Mastaa

Soundcloud
Youtube

 

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.