SNITCHY

Bon cette semaine je suis loin d’être dans un mood de folie mais bon ! Il a des jours comme ça.
Je vais en profiter pour encore une fois remercier tous ceux qui ont participé à ma cagnotte, je suis super contente que l’objectif fut atteint si rapidement ! Mille mercis vraiment !
Je ne suis peut-être pas dans une humeur des plus détendues, mais je viens vous présenter un mec qui me donne le smile donc ça va vite aller mieux  haha. Mon Patoche du bled, le frérot que j’aurais bien aimé avoir (après Jimboule), celui dont je regrette de ne pas l’avoir fréquenté quand j’étais dans le même bled que lui. Le mec vient nous parler de rap dans la contrée du sanglier et des fachos. Donc ça peut t’intéresser.

 

1) Putain Patoche on y est haha. Comment tu vas ma petite gueule ?

On y eeeest Lagloom mdrrr je vais super bien merci 🙂

2) Je dois t’avouer que ça me rend triste de ne pas avoir pris plus le temps quand j’étais dans ta contrée, de te connaître davantage. Mais à la base, c’est la danse qui t’animes toi non ?

Ohhh tu sais moi je pars toujours du principe que chaque chose arrive au bon moment haha ! Oui mais en vrai j’ai 3 passions depuis tout petit: la musique, le basket et la danse.

3) Qu’est-ce qui t’as poussé à te mettre à faire du son ? Ton arrivée sur Lille a joué énormément non ?

J’ai toujours voulu faire du son mais j’ai toujours été incompris car je parlais pas la langue de molière mdr du coup le temps que j’apprenne bien le français, j’ai dû me concentrer sur la danse et faire les prods. Arrivé à Lille, j’ai côtoyé plus de rappeurs que de danseurs et ça m’a motivé du coup.

4) D’ailleurs, en termes de « musiques urbaines », comment ça se passe dans les Hauts-de-France ? Culturellement parlant, il y a énormément de choses à faire, mais la mayonnaise prend -elle vraiment ?

Franchement dans les Hauts-de-France, on est équipé de gros artistes, ceux qui montent, puis les débutants. ça fait hyper plaisir de voir autant de nouveaux artistes, on a de plus en plus de gens dans le monde de la musique (rock, reggae etc) qui nous donnent des opportunités mais ce n’est pas encore ça. Il y a encore un bon chemin à parcourir avant que la mayo puisse glisser lol.

5) Snitchy ça vient d’où ? Du verbe « Snitch » qui signifie dérober et qui insinue que tu dérobes des petites choses à droite et à gauche pour composer ta musique ?

Oulaaaaaa.. mais tu es loin d’être la seule qui se trompe sur ce blase haha. Snitchy est une abréviation “S.N.I.T.C.H.Y – Son Never Ignore that Truth Can Heal You” une phrase que le daron me disait quand j’étais môme … pour traduire “Fiston n’oublies jamais que la vérité peux te sauver” et j’ai grandi en haïssant le mensonge grâce à ça (je raconte ma vie sa mère j’aime pas ça lool que ce qu’on fera pas pour Gloomy <3)

6) Comment ça se passe dans les Ardennes pour diffuser ta musique ? Charleville-Mézières n’est pas réputée pour son côté très funky…

En fait, j’ai un délire assez afro-américanisé et Charleville n’a jamais pu suivre, et de plus j’exprime souvent une rage avec un langage de quartier assez vulgaire … Charleville ils veulent des trucs commerciaux ou lovers etc donc ma musique est rarement diffusée. Je ne vais pas faire du zouk quand même t’as vu ! Mais j’oublie pas ceux qui font tourner mes sons au quartier, en ville dans les caisses, dans les chichas etc eux c’est la mif ! Après on va dire que ma petite fan-base est sur Reims , Lille et Paris.

7) Tu as également été fouler les pavés de la ville de Reims. Est-ce que mes srabs d’amour t’ont bien accueilli dans le game ? haha

Reims … que des gars en or !!!! Au début ce n’était pas facile, moi même je me voyais presque comme un imposteur dans le game de Reims. Mais je n’avais pas le choix. Si je dois gérer dans la musique, il y a le prix à payer dans chaque ville où tu mets les pieds surtout quand tu viens d’une ville comme Charleville assez petite … Mais ça va je connaissais déjà beaucoup de danseurs hip-hop rémois vu que je faisais beaucoup de battles, j’ai d’la famille là bas et j’ai connu également des rappeurs par la suite. Super bien accueilli, ils me proposent des scènes etc je les donnerai toujours de la force surtout que j’y passe plus de temps que dans ma propre ville ! Disons que Sans Tord a fait des miracles pour moi lol c’est “le magicien” !

8) Sur certains sons tu es en mode « Afro-Trap » un peu. Future, Migos, Gradur, Sofian, Niro ou encore Hamza sont des sources d’inspirations pour toi ?

Sans te mentir j’écoute rarement des sons … Avant je faisais que ça, toujours à jour au niveau des nouveautés mais aujourd’hui, je passe mon temps à faire ou écouter des prods si je gratte pas de textes. Ma vraie source d’inspiration c’était Lil Wayne ensuite Skippa da flippa … donc je comprend quand tu parles de Future et Migos car ils se sont inspiré d’eux également (Ou Hamza au début = Young Thug donc = Lil Wayne). Je suis beaucoup plus trap underground mais je respecte beaucoup les artistes dont tu as cité. Par contre le rap français j’écoute vraiment très très rarement sauf les rappeurs qui montent. (Pour moi, Niro est l’un des meilleurs rappeurs ici en France mais pas une source d’inspiration pour moi.)

9) « Kendall Jenner » est pour moi le titre phare de ton EP. Comment travailles-tu tes textes ? Quels sont les thèmes principalement visés ?

En vrai j’écoute la prod, j’essaye un délire dessus en impro, je capte ce que m’inspire la prod et j’écris … je me casse vraiment jamais la tête c’est devenu de plus en plus facile avec le temps ! Ce qui me prend du temps c’est le nettoyage de mes textes et surtout le choix des prods. Kendall Jenner j’avais juste envie de parler d’une ex qui essaye de faire son comeback dans ma vie actuellement et pour pas déclarer son blase j’ai trouvé une célébrité qui correspond avec son look t’as vu.

10) Je ne sais pas mais en pensant à ton titre « Kendall Jenner » je me suis demandé que c’était assez triste qu’il n’y ai pas plus de femmes qui se lancent dans le rap. Cela est dû à quoi à ton avis ? Personnellement à part des Kenny Arkana à l’ancienne ou encore des Sianna, LaGo (2 feu) qui sont trop mises à l’écart, je ne vois personne qui ose franchir le pas.

Le truc c’est la mentalité française je pense … Aux states, les femmes chantent ce qu’elles veulent genre Cardi B ou Bahd Bahbie, qui a 15 ans ou 16 ans maintenant, et les gens vont critiquer tout en kiffant quand même mais pas jusqu’à en devenir carrément méchants et violents, contrairement à la France… Et aujourd’hui pour se lancer dans le rap, le rap conscient n’attire plus trop les gens, il faut vraiment être dans la trap je trouve, ou bien t’es déjà connu en tant que rappeur conscient depuis un bail. La trap on sait tous que les gens, non seulement ils kiffent le délire, mais si tu dis pas des trucs gang, ils te calculent presque pas. En général ça parle de drogue, des violences dans les quartiers, le sexe, les voitures, le style  etc Maintenant Gloomy, imagine une femme qui fait de la trap en France, même Shay a été lynchée médiatiquement avant qu’elle commence à faire les sons plus commerciaux. Moi je veux une femme qui va rapper et danser avec moi toute ma life en mode gang hahaha

11) Pourquoi avoir décidé de te la jouer solo et de ne pas essayer de monter un crew comme tu avais avec Créo Afrika ?

En fait, j’ai actuellement un crew hein je suis président de l’association “The Future” on a la musique, la danse et la mode. Créo Afrika est toujours dans le cœur et même The Future c’est la relève de Créo Afrika t’as vu on est àl, mais je t’avoue que j’ai un collectif  de musique appelé Acolytes Gvng et depuis je danse quasi plus je me focalise sur la musique avec eux …

12) Comment ça se passe sur scène ? Quel est le retour du public en règle générale ?

Ça fait 2 petites années que je me suis lancé niveau scènes, je répète quasi jamais car j’ai déjà une expérience scénique grâce à la danse. T’imagines bien je travaille juste mon articulation vu que le français est toujours ma 3e langue haha mais jamais eu un retour négatif les gens kiffent mon délire ! Je suis assez fou sur scène mais il faut pas être choqué quoi des fois j’suis vraiment dans mon monde mais « sé sa ké bon ! »

13) Quoi de prévu pour cette année ? Un mot pour ceux qui ne te connaissent pas ?

Cette année je démarre vraiment les gros projets avec le collectif Acolytes Gvng (Zam, Babs, Coman, Drood, Farkas et moi-même) On vient de sortir l’EP SEISHINTRAP dispo sur toutes les plateformes, Seishin = Esprit ! Mon objectif cette année est de montrer le plus de facettes possible de la trap que je peux faire. Continuer de pousser les limites et d’ailleurs en fin d’année je sors un autre projet.

Ceux qui ne me connaissent pas et qui aimeraient me suivre, les projets, les concerts etc  juste ajoutez moi sur instagram|twitter|snapchat|facebook : @snitchyworld et vous me connaîtrez plutôt bien haha je vous love tous.

 

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.